Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

France : des sites de rencontres pour adolescents

Les parents n'ont pas la moindre idée que des sites de rencontres gratuits destinés aux adolescents prolifèrent sur le Net, depuis un an ou deux, se prévalant, pour certains, de réunir 100 000 ou 200 000 membres.

Conçus pour « faciliter les rencontres » entre internautes de 11 ans (ou 13 ans) à 25 ans, leur fonctionnement est le plus souvent calqué sur celui des sites pour adultes tels que « Meetic ». Sauf que ce sont des « hommes de 15 ans » et « femme de 13 ans » qui se créent un profil, avec photo et description d'eux-mêmes, qui lancent la recherche de l'âme sœur selon tels critères, reçoivent des messages privés, participent à des chats incluant parfois l'usage de la vidéo…

L’association de prévention « E-enfance », indique qu’elle n'a encore jamais été alertée par les parents sur ces sites, mais elle les juge « hallucinants ». Ils poussent des très jeunes à se présenter comme le plus attirant possible sexuellement. Leurs publicités (souvent gérées par Google, muet sur le sujet) conduisent les ados vers des sites pornographiques qui leur sont interdits. Plus inquiétant encore : ils assument pleinement de faciliter la rencontre entre majeurs et mineurs. « Avant la majorité sexuelle, à 15 ans, cela relève de la corruption de mineurs ! Et, comme tout est purement déclaratif, »

Les photos publiées par les adolescents sur ces sites, où ils apparaissent souvent dans des poses suggestives et cherchent à se mettre en avant font que ce sont des endroits rêvés pour les pédophiles.

Incompréhensible que ces sites puissent ranger dans la même « catégorie » des ados de 13 ans et des jeunes adultes de 25 ans. Comme si leurs besoins étaient les mêmes, comme s’ils avaient le même discernement, la même maturité, les mêmes expériences, les mêmes émotions. Ce faisant, on ne les protège pas, mais en plus on leur propose, en toute conscience, de s’exposer à des dangers réels dont ils ne vont pas mesurer l’ampleur, parce qu’ils sont ados justement et qu’à cet âge on a l’intime conviction que l’on est plus malin que le voisin et que prendre des risques c’est excitant.

C’est inquiétant car via ces sites, ils vont communiquer avec des gens qu’ils ne connaissent pas et qui ont comme projet de rencontrer un partenaire, pour un soir, ou pour plus si affinités. C’est le but des sites de rencontres. Il est clair, et les adultes qui les fréquentent connaissent les règles du jeu et prennent leurs responsabilités. A en juger par le nombre de personnes qui fréquentent ces sites, beaucoup y trouvent leur compte, d’autres sont déçus, mais tous agissent en connaissance de cause et en toute liberté.

semaine, un homme de 40 ans a été pris en flagrant délit dans sa voiture en train de violer une jeune fille de 14 ans qu'il avait rencontrée via internet. Chaque jour amène son lot d’histoires sordides faites d’injures, de harcèlement, de moqueries en tout genre, de photos indécentes diffusées dans la cour du collège. Parce que, protégés derrière leur écran, ils se croient libres de tout dire et de tout faire, laissant se déployer avec une violence extrême une agressivité que les adultes ne contiennent plus.

Alors que des sites leur donnent la possibilité de faire des rencontres hasardeuses, en toute impunité, c’est inquiétant et totalement irresponsable.

JCC

(Source : E-Enfance)

Voir le dossier sur les dangers d'Internet www.droitsenfant.fr

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - Dangers d'Internet

commentaires

WebmasterAdoTolerant 03/05/2017 09:50

Bonjour je suis le webmaster de https://adotolerant.fr, votre article m'a poussé à la réflexion ! Il est évident que les créateur de sites pour ados doivent être super vigilant. Pour ma part je refuse les inscriptions en dessous de 15 ans, je trouve qu'à 13 ans ou 14 ans, un adolescent n'a rien à faire sur un site de rencontres c'est même dangereux ! Les parents ont eux aussi une responsabilité énorme, il est primordial de ne pas laisser son enfant sans surveillance !

romain 12/01/2014 03:46

Chez une avec qui faire ma vie

Hébergé par Overblog