Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Bolivie : casse-tête au sujet du travail des enfants

Voici une illustration du dilemme qui oppose les défenseurs des enfants et la réalité de la vie. La semaine dernière, une centaine d'enfants boliviens ont manifesté contre la réforme du code du travail qui fixera la limite pour travailler à 14 ans.

Les jeunes opposants demandent en effet l'autorisation de travailler même s’ils n’ont pas 14 ans dès lors qu’ils sont volontaires. Ils indiquent que s’ils veulent travailler c’est pour aider leurs parents qui n’arrivent pas à assurer la charge familiale à eux tous seuls.

Le syndicat de ces jeunes ouvriers créé en 2011, l'Unatsbo, compte plusieurs milliers de membres et milite pour la régularisation du travail des enfants. Il réclame notamment un abaissement de l'âge légal à 12 ans afin de mieux protéger les plus jeunes et des salaires au niveau de celui des adultes. Le syndicat indique qu’un enfant bolivien gagne entre deux et neuf euros par jour.

En 2012, l'Unicef, qui demande l'abolition du travail des enfants, estimait à 850.000 le nombre d'enfants travaillant en Bolivie. Selon un rapport, 120.000 petits travailleurs de 7 à 17 ans étaient employés dans le secteur minier du pays le plus pauvre d'Amérique du Sud. Ils travaillent souvent à l'intérieur des mines en maniant des matières dangereuses.

De son côté, le président bolivien Evo Morales a estimé, lors d’une intervention télévisée, « qu’il est important de maintenir le travail des enfants ». Il n’exclut pas la possibilité d’abaisser l’âge autorisé de recrutement des mineurs. « Il ne saurait être question de l'exploitation des enfants, mais il arrive que les circonstances les forcent à travailler ». Il estime en outre que « l’habitude de travailler rend les enfants plus responsables du point de vue social », prenant en exemple ses propres enfants qui travaillent depuis peu comme bergers.

Pourtant, nous savons tous ce qui fonctionne pour combattre le travail des enfants : une éducation de qualité, du travail décent pour les adultes et la lutte contre la pauvreté.

Tout ce dont la Bolivie a besoin, c’est d’une volonté politique forte et non pas d’un constat fataliste comme le fait le Président de ce pays.

JCC

(Sources : BIT-UNICEF)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - travail des enfants

commentaires

évelyne66 30/12/2013 12:42

bonjour!plus de travail d'accord mais y a t il des écoles pour les accueillir?
vaut il mieux qu'ils travaillent ou qu'ils se prostituent?
pourquoi n'y a t il pas d'aide pour leurs parents?que fait le gouvernement?non assistance à personne en danger!
beaucoup de questions sur l'avenir de ces enfants et il ne faut pas se tromper

Hébergé par Overblog