Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Japon : le Naki-Sumo, une tradition effrayante pour les bébés

Au Japon, laisser un lutteur de sumo faire pleurer votre bébé est considéré comme un porte-bonheur ! Cette tradition est vieille de 400 ans. Chaque année, les mères remettent leurs bébés à des lutteurs de sumo qui leurs font peur dans le but de les faire pleurer. Le bébé qui pleure est considéré comme sain et aura de la chance dans sa vie. En fait c’est un concours entre les lutteurs de sumo. Le gagnant du concours est le lutteur qui fait pleurer le bébé le plus vite possible en l’effrayant.

Le Naki Sumo, cette ainsi que s’appelle cette tradition toute japonaise, a eu lieu ce week-end dans un temple à Tokyo. Des dizaines de bébés se sont affrontés en face à face, chacun lové dans les bras d’un sumo dont la mission est toute simple : faire pleurer le bébé le plus fort possible.

Et c’est un arbitre qui évalue la qualité des pleurs pour désigner le très malheureux gagnant !

Quoi de plus stressant qu’un bébé qui pleure ? Pourtant, pendant très longtemps, c’est la seule arme dont il dispose pour alerter un adulte sur son mal-être : faim, sommeil, tristesse, douleur… Il faut donc qu’elle soit très efficace. Aussi la réaction la plus probable des parents est de faire en sorte que leur bambin arrête de pleurer.

Mais au Japon, non seulement on laisse bébé pleurer mais en plus on l’encourage… Effrayant !

JCC

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - traditions ancestrales

commentaires

Hébergé par Overblog