Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Palestine : le Pape François lance un appel en faveur des droits de l’enfant

A l’occasion de sa visite en Palestine, le Pape François a fait un vibrant plaidoyer pour les droits de l'enfant, affirmant que leur condition est un « diagnostic » pour la société contemporaine où ils sont souvent encore méprisés et exploités.

Dans une homélie à la tonalité non politique, à l'occasion de la plus importante messe de son voyage, le Pape a lancé de fervents appels pour « ces enfants trop nombreux qui continuent à vivre dans des situations inhumaines, aux marges de la société ».

Il a dénoncé « la situation de nombreux enfants qui encore aujourd’hui sont exploités, maltraités, tenus en esclavage, objets de violence et de trafics illicites. De nombreux enfants sont aujourd'hui déracinés, réfugiés, parfois noyés dans les mers, spécialement dans les eaux de la Méditerranée ».

« Dans une époque où l'on insiste sur la protection des mineurs, il y a un commerce florissant d'armes qui tombent dans les mains d'enfants soldats, il y a un marché de marchandises produites par le travail d'esclavage des petits enfants. Leur cri est étouffé: ils doivent combattre, ils doivent travailler, ils n'ont pas le droit de pleurer », a encore indiqué le Pape.

Il estime qu’aujourd'hui « les enfants ont besoin d'être accueillis et défendus, depuis le sein maternel (....). Chaque enfant qui naît et qui grandit dans n'importe quelle partie du monde apporte un diagnostic sur l'état de santé de nos familles, de nos communautés, de notre nation ».

Mais, « encore aujourd'hui trop d’enfants pleurent, leurs pleurs nous interpellent. Dans un monde qui jette chaque jour des tonnes de nourriture et de médicaments, il y a des enfants qui pleurent en vain, en raison de la faim et de maladies facilement guérissables », a conclu François.

JCC

(Source : La Vie)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - droits des enfants -divers

commentaires

Hébergé par Overblog