Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Brésil : stop à l’exploitation des enfants !

Pendant un mois, nous allons vivre au rythme de la coupe du Monde de football qui s’est ouverte hier au Brésil. A cette occasion, le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) dénonce l'exploitation des enfants dans ce pays. Quelques 3,7 millions d'enfants âgés de 5 à 17 ans (soit 8,6% de ce groupe d'âge) travaillent au moins 28 heures par semaine. Les enfants sont actifs dans les secteurs traditionnels, mais également dans le milieu du football professionnel. En raison des nombreuses séances d'entraînement, les enfants ne peuvent suivre une scolarité normale vu leurs absences répétées et vivent souvent séparés de leur famille.

Selon l'Unicef, le Brésil a pris des mesures en vue de réduire ce phénomène mais les enfants continuent malgré cela d'être exploités, notamment dans l'agriculture.

Au lendemain de la Journée mondiale contre le travail des enfants, qui coïncidait avec le coup d'envoi de la Coupe du Monde de football, l'Unicef a décidé de proposer des formations à destination des forces de sécurité et des enseignants en vue de les sensibiliser aux besoins des enfants et adolescents.

Par ailleurs, l’UNICEF lance une nouvelle campagne nationale contre l'exploitation sexuelle des enfants à destination des voyageurs en partance pour le Brésil : « Stop prostitution enfantine ». Selon les dernières estimations des autorités brésiliennes, plus de 250.000 enfants sont intégrés dans des réseaux de prostitution au Brésil, en particulier dans les régions côtières et sur les grands axes routiers du pays. L'arrivée soudaine de quelque 600.000 supporters de football risque d'augmenter les cas d'exploitation sexuelle de mineurs.

D'après l'ONG ECPAT (End Child Prostitution, Child Pornography and Trafficking of Children for Sexual Purposes), il n'existe certes aucun profil spécifique d'abuseur. Cependant, l'ambiance festive et exotique du Brésil particulièrement pendant la Coupe du Monde de football peut entraîner un risque supplémentaire pour les supporters de se laisser tenter par une expérience avec un(e) mineur(e) en situation de prostitution.

La campagne « Stop prostitution enfantine » a été lancée pour la première fois en 2004. Elle vise à sensibiliser les voyageurs à l'existence et à l'illégalité de l'exploitation sexuelle de mineurs.

JCC

(Source : UNICEF)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - exploitation des enfants

commentaires

Hébergé par Overblog