Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

France : les ABCD de l’Egalité en question

Après une rumeur d’abandon des « ABCD de l’Egalité » la semaine dernière, le ministère de l’Education nationale a annoncé ce week-end que Benoît Hamon fera « dans les premiers jours de juillet » des annonces sur leur devenir.

Un rapport d’évaluation devait être remis en fin de semaine au Ministre sur cette expérimentation, lancée à la rentrée 2013 pour lutter contre les stéréotypes filles-garçons à l’école. L’enjeu est de savoir si elle sera ou non généralisée.

On s’en souvient, les ABCD ont été au cœur d’une polémique et de rumeurs les plus folles lancées par le mouvement « Journées de retrait de l’école », groupuscule d’extrême droite, contre un supposé enseignement de la « théorie du genre » à l’école. Le mouvement assurait alors que l'on apprenait à des enfants de maternelle à se masturber ou que l'on incitait les garçons à s'habiller en filles... Le pire est que, dans un premier temps, des parents l'avaient cru et n'avaient pas amené leur enfant à l'école. Ces Journées, qui devaient être mensuelles, n'ont heureusement plus aucun retentissement aujourd'hui.

« L’éducation à l’égalité est une mission essentielle de l’école. Il n’est nullement question d’y renoncer », ont affirmé vendredi, dans des messages identiques sur leurs comptes Twitter, Benoît Hamon et Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes.

Leur brève communication intervient au lendemain d’un article de « lexpress.fr » affirmant que M. Hamon s’apprêtait à enterrer les ABCD, et de la publication dans Le Monde d’une tribune appelant le ministre au contraire à les généraliser, signée par des associations comme « Osons le féminisme » ou le « Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire et universitaire », qui regroupe plusieurs syndicats d’enseignants.

L’ABCD de l’égalité, élaboré par le ministère de l’Education nationale et le ministère des Droits des femmes, est expérimenté de la grande section de maternelle au CM2 depuis la Toussaint dans 600 classes de 275 écoles dans dix académies pour « faire prendre conscience aux enfants des limites qu’ils se fixent eux-mêmes, des phénomènes d’autocensure trop courants, leur donner confiance en eux, leur apprendre à grandir dans le respect des autres ».

Initialement, une généralisation était prévue à la rentrée 2014 après évaluation.

JCC

Pour en savoir plus sur les « ABCD de l'égalité » voir ici

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - éducation

commentaires

Hébergé par Overblog