Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

France : les chiffres effrayants de la pauvreté des enfants

Chaque année l’ONPES (Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale) publie son rapport et chaque année le même constat est fait : le nombre d’enfants pauvres continue d’augmenter. Entre 2007 et 2011, la part des enfants vivant dans une famille dont les revenus sont inférieurs au seuil de pauvreté (977 euros/mois pour une personne seule) est ainsi passée de 17,9% à 19,5% en 2011.

Une situation à mettre en parallèle avec la situation professionnelle des parents, puisqu’en 2010, 39 % des enfants pauvres vivaient dans une famille dont aucun parent ne travaillait. Ces enfants sont aussi surreprésentés dans les familles monoparentales (35% en 2010).

Mais la pauvreté des enfants augmente aussi en fonction du nombre de frères et sœurs dans la même famille. Ainsi, le taux de pauvreté des enfants ayant deux frères ou sœurs en 2010 était d’environ 40%. Il s’élevait à 45% pour une fratrie de quatre enfants et à 60% lorsque la famille était composée d’au moins cinq enfants.

Autre constat, qui n’est pourtant pas une surprise : la pauvreté touche davantage les enfants habitants dans des quartiers défavorisés. En 2011, 43% des 18-24 ans et 51% des moins de 18 ans résidant en zone urbaine sensible (ZUS) vivaient en dessous du seuil de pauvreté. La pauvreté a de multiples incidences sur la vie des enfants.

Beaucoup d’entre eux vivent dans des logements insalubres et surpeuplés, sont malnutris et peuvent développer des pathologies particulières. Une précarité qui peut aussi troubler la vie affective car de plus en plus d’enfants sont placés dans des familles d’accueil en raison de la situation économique de leurs parents.

Evidemment la pauvreté des enfants a des répercussions sur l’école car leurs résultats scolaires sont affectés par leur situation sociale d’où un risque de décrochage scolaire plus important.

Enfin, les conséquences d’une enfance pauvre peuvent se ressentir sur le long terme car la pauvreté se transmet souvent de génération en génération.

La pauvreté est une autre forme de maltraitance qui met en danger des milliers d’enfants dans notre pays. Qu’attendons-nous ?

JCC

(Source : ONPES)

Voir les données sur le site de l’ONPES

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - pauvreté

commentaires

lorène 02/07/2014 14:55

La lecture de votre article me renvoie aux diverses et nombreuses lectures trouvées dans les messages des parents qui mettent le doigt sur les injustices sociales que les nouveaux rythmes scolaires vont leurs imposer ! injustices sociales dues aux activités payantes dans beaucoup de communes, injustices aussi pour les enfants à handicaps qui n'auront pas accès à ces activités par manque de personnels formés ! lisez-nous... tout adulte, concerné par les droits et le bien-être des enfants ne peut fermer les yeux devant tant de mépris pour les plus faibles ! merci par avance ...

Jean-Charles Champagnat 02/07/2014 17:43

J'ai prévu un prochain article sur ce sujet ! Et j suis d'accord avec vous.

Hébergé par Overblog