Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Corée du Sud : SAMSUNG accusé de faire travailler des enfants via l’un de ses fournisseurs

« China Labor Watch », une Organisation Non Gouvernementale (ONG) américaine accuse un fournisseur chinois du fabricant de smartphones « Samsung Electronics » de faire travailler des enfants dans ses usines. Ces accusations ne sont pas les premières pour l’entreprise sud-coréenne, qui avait promis de mettre fin à ces pratiques.

Au moins cinq enfants, et sans doute beaucoup plus, ont travaillé pour « Shenyang », un fournisseur chinois de « Samsung », accuse l’ONG dans un rapport rendu public début juillet.

Selon son enquête, menée par un militant déguisé en ouvrier, ces enfants âgés de 14 à 15 ans travaillent souvent 11 heures la nuit, assemblant des composants de smartphone, pour 90 centimes d’euros (1,20 dollars) de l'heure, soit la moitié du salaire d'un adulte. L’ONG affirme que les ouvriers de cette usine basée dans le sud de la Chine ne reçoivent pas de formation en sécurité ni d'équipements de protection.

Ces critiques tombent alors que fin juin, le numéro un mondial de l’électronique assurait que des audits menés chez 200 de ses fournisseurs chinois avaient montré qu’aucun enfant n’y travaillait. « Samsung » se voit donc accusé par l’ONG de chercher à se donner l’image d’une entreprise responsable mais ne pas agir pour faire cesser ces pratiques illégales.

Le conglomérat sud-coréen a immédiatement réagi. Il a promis de mener l’enquête et de prendre « des mesures appropriées ».

« Samsung Electronics » a annoncé mardi dernier qu'il allait réduire de 30% ses approvisionnements auprès de ce fournisseur chinois où des enfants ont travaillé.

JCC

(Source : RFI)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - travail des enfants

commentaires

Hébergé par Overblog