Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Europe et Monde : deux journées consacrées l’une à la lutte contre la traite des êtres humains et l’autre à celle du refus de la misère

Vendredi 17 octobre c’était la journée internationale de lutte contre la misère. Samedi 18 octobre, c’était la journée européenne contre la traite des êtres humains. Elles se sont déroulées dans une indifférence médiatique généralisée. Petit rappel donc :

Depuis 1987, chaque année, la Journée mondiale du refus de la misère est célébrée le 17 octobre. La misère est une violation des droits humains fondamentaux, elle n’est pas fatale, et peut être combattue et vaincue comme l’ont été l’esclavage et l’apartheid. En France en particulier, elle invite à comprendre comment chacun, là où il est, peut agir. Cette journée, en l’honneur des personnes victimes de la misère, vise à mobiliser tous les défenseurs des droits de l’homme. Avec cette objectif, le 17 octobre est un point d’appui pour une dynamique du refus de la misère toute l’année.

La traite des êtres humains viole les droits et détruit la vie d’innombrables personnes, en Europe et ailleurs. La Convention du Conseil de l'Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains, qui est entrée en vigueur le 1er février 2008, vise à prévenir la traite des êtres humains, protéger les victimes de la traite, poursuivre les trafiquants, et de promouvoir la coordination des actions nationales et la coopération internationale. Les Etats à l’égard desquels la Convention est en vigueur font l’objet d’un suivi régulier de la part du Groupe d'experts sur la lutte contre la traite des êtres humains (GRETA).

JCC

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - initiatives

commentaires

Hébergé par Overblog