Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Monde : la diarrhée tue beaucoup plus d’enfants qu’Ebola

La diarrhée est la deuxième cause de mortalité chez l’enfant de moins de cinq et elle est à l’origine de 760 000 décès d’enfants par an. Elle peut durer plusieurs jours, déshydratant l’organisme et le privant des sels minéraux nécessaires pour la survie. Dans la plupart des cas de décès, les sujets meurent en fait de déshydratation sévère par pertes hydriques. Ce sont les enfants en état de malnutrition ou d’immunodépression qui sont le plus exposés au risque de diarrhées engageant le pronostic vital.

Elle résulte la plupart du temps de l’eau ou d’aliments contaminés. À l’échelle mondiale, l’eau salubre manque à environ 780 millions d’êtres humains et 2,5 milliards n’ont pas accès à un assainissement de base. Les diarrhées infectieuses sont courantes dans tous les pays en développement.

Dans les pays en développement, les enfants de moins de trois ans souffrent en moyenne de trois épisodes diarrhéiques par an. Chacun de ces épisodes les prive des éléments nutritifs nécessaires à leur croissance. En conséquence, la diarrhée est une cause majeure de malnutrition et les enfants malnutris ont un plus grand risque d’avoir des diarrhées.

Le virus EBOLA fait actuellement la une des médias. Pas un journal, qu’il soit papier, télévisé ou radiodiffusé, n’évoque en Une ce problème de santé. Mais qui se soucie de ces 760 000 enfants qui meurent chaque année d’une infection que l’on peut prévenir et traiter ?

JCC

(Source : OMS)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - santé

commentaires

SOGOBA 13/10/2014 10:36

C'est juste,c'est même très juste!

Hébergé par Overblog