Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Russie : les enfants handicapés placés en institution sont parfois maltraités

Près de 30% de tous les enfants en situation de handicap en Russie vivent dans des orphelinats de l'État où ils sont parfois en proie à la violence et la négligence. C’est l’Organisation Non Gouvernementale (ONG) « Human Rights Watch » (HRW) qui dénonce cette situation dans un rapport publié à la mi-septembre. Selon l’ONG, la Russie devrait mettre fin au mauvais traitement des enfants en situation de handicap dans les services de l'État et faire une priorité du soutien fourni pour que les enfants handicapés vivent avec leurs familles ou dans d'autres environnements familiaux, plutôt que dans des institutions.

Le rapport de 93 pages, intitulé « Abandoned by the State: Violence, Neglect, and Isolation for Children with Disabilities in Russian Orphanages » (Abandonnés par l'État : La violence, la négligence et l'isolement subis par les enfants handicapés dans les orphelinats russes), a constaté qu’un grand nombre d’enfants et de jeunes handicapés qui ont vécu dans des orphelinats de l'État ont été victimes d’exactions et de négligence aux mains du personnel des institutions et que ceci entrave leur développement. Certains enfants interrogés par HRW ont déclaré que le personnel de l'orphelinat les a battus, leur a injecté des sédatifs et les a envoyés dans des hôpitaux psychiatriques pendant plusieurs jours ou plusieurs semaines afin de mieux les contrôler ou de les punir.

Le rapport s’appuie sur plus de 200 entretiens avec des enfants, des membres de leurs familles, des avocats et du personnel des orphelinats, ainsi que sur des visites de 10 orphelinats de l'État à travers la Russie, où vivent des enfants handicapés. La plupart des enfants dans ces institutions ont des familles. Mais le personnel des établissements que « Human Rights Watch » a visités a parfois découragé les visites des familles ou d’autres formes de contact avec les membres des familles, en affirmant qu'un tel contact « gâtait » les enfants en les habituant à trop d'attention.

Les enfants et les militants des droits des enfants ont indiqué que les enfants dans les orphelinats n'ont souvent pas accès aux soins nécessaires de santé, à une nutrition, à l'attention et à des possibilités de jeu adéquates et qu’un grand nombre d’enfants ne reçoivent que peu ou pas d'éducation formelle. Le manque de soutien et de moyens de formation adéquats apportés aux employés des orphelinats, ainsi que leur nombre insuffisant, sont les principaux facteurs qui affectent leur traitement des enfants. Ceux-ci ont eu peu ou pas de véritables possibilités de chercher de l'aide ou de signaler un mauvais traitement.

Au regard du droit international, la Russie s'est engagée à protéger les enfants contre toutes les formes de violence et de négligence afin d'assurer que les enfants handicapés ne soient pas séparés de leurs parents contre leur gré, et à les protéger contre toutes formes de discrimination.

La Russie ne dispose pas d’un système fédéral pour placer les enfants handicapés dans des foyers ou des familles adoptives. HWR demande donc à la Russie de créer un plan assorti d'un calendrier pour mettre fin au placement des enfants handicapés en institution.

JCC

(Source : HWR)

Voir le rapport (en langue anglaise)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - handicap

commentaires

Hébergé par Overblog