Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Portugal : petit consommateur deviendra grand

C’est en voyant un reportage à la télé, que j’ai découvert « Kidzania ». C’est un concept de parc d’attraction où les enfants de 4 à 14 ans peuvent jouer aux grands en leur apprenant à travailler pour gagner de l’argent et donc à consommer.

Le parc d’attractions est implanté au cœur du centre commercial « la Dolce Vita » en périphérie de Lisbonne. On y voit des enfants enchainant des jobs et récoltant pour chaque activité travaillée un salaire de huit « Kidzos », la monnaie officielle de « Kidzania ». De l'argent virtuel que les enfants peuvent dépenser comme ils le souhaitent pour s'offrir une manucure, un tour de voiture ou une séance d'escalade... Ils peuvent également se payer des jouets dans la boutique du parc.

En plus du message consumériste que véhicule ce type de parc d’attraction, ce qui choque le plus c’est l'omniprésence des marques. Ainsi, les gamins apprennent à piloter un avion de « British Airways » ou livrent des colis habillés en vrais petits livreurs « DHL ». Au centre technique « Renault » , ils apprennent à changer des pneus, tandis que l'académie « H&M » leur enseigne la mode et le design. Ils peuvent même être manager, réceptionniste ou femme de chambre à « l'hôtel Dorsett » . Les enfants aussi jouer à éteindre les incendies avec les assurances « Samsung », à être caissier pour une grande chaîne de supermarchés, ou à fabriquer des glaces pour l’enseigne américaine « Baskin&Robbins ».

« Kidzania » permet ainsi aux entreprises de sensibiliser leurs futurs consommateurs dès le plus jeune âge. Le dossier de presse, qui s’adresse à ces marques, indique sans scrupules que le parc est « un moyen inédit et totalement novateur de consolider votre marque ». L'argumentaire qui suit présente les enfants comme « les clients de demain ».

Et c’est ici que l’on découvre que le tout premier parc d’attraction a ouvert en 1999 à Mexico et qu’aujourd’hui 35 millions d'enfants ont visité un parc « KidZania ». Il en existe en effet à Mumbai (Inde), à Tokyo (Japon), au Caire (Egypte), à Istanbul (Turquie) ou à Séoul (Corée du Sud). Ainsi, il y actuellement 16 parcs « KidZania » dans le monde, ils devraient passer à 23 en 2015.

En effet, un nouveau parc ouvrira ses portes à Londres en 2015.

Juste un petit rappel pour toutes ces entreprises qui utilisent les enfants à des fins mercantiles, l’article 32 de la convention internationale des droits des enfants indique que « Les États protègent l'enfant contre l'exploitation économique et tout travail susceptible de compromettre l'éducation ou de nuire à leur santé ou leur bien-être ».

JCC

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - Divers

commentaires

Hébergé par Overblog