Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

France : les enfants musulmans ne sont pas tous des crétins

Il n’aura pas fallu longtemps aux médias et aux politiques pour replonger dans leur travers. Depuis hier c’est une véritable avalanche qui s’abat sur les enfants musulmans de France. Pourquoi ? Parce que quelques crétins ont provoqué un peu plus de 200 incidents dans les écoles, collège et lycées lors de la minute de silence décrétée par le Président de la République suite aux attentats.

Rendez-vous compte ! 200 incidents sur 64 000 établissements scolaires ! Et 40 cas ont fait l’objet de signalement auprès de la justice. 40 cas sur 12 233 500 élèves scolarisés dans le second degré ! Aujourd’hui, le gouvernement en rajoute, par la voix de la Ministre de l’Education Nationale, annonce qu’un jeune sur cinq voit un complot dans ce qu’il s’est passé à Charlie Hebdo.

Des voix politiques commencent à se faire entendre dans la surenchère comme celle d’un député UMP qui souhaite que les allocations familiales soient supprimées aux parents des enfants qui ont provoqué ces incidents. Qui croyez-vous qu’il vise ?

Certes, il faut y prêter attention. Certes, il faut que l’éducation nationale et la société toute entière prennent les choses en main. Mais il faut surtout arrêter d’urgence de stigmatiser toute une population. Hier, j’ai vu une adolescente avoir peur parce qu’elle est musulmane, une autre pleurer parce qu’elle avait été insultée par d’autres crétins.

Car c’est aussi contre l’islam et les musulmans que les tueurs ont agi. C’est une guerre déclarée contre la démocratie dont les institutions et les lois rendent possible un islam républicain auquel aspire la très grande majorité des musulmans qui vivent dans notre pays.

Ces dernières années, l’islam et les musulmans étaient montrés du doigt chaque fois que certains français perdent confiance ou se laisse aller à trouver des boucs émissaires pour expliquer la crise morale et sociale. Les politiques l’ont bien compris car certains d’entre eux ont jeté de l’huile sur le feu pour gagner des électeurs. Il y avait dans l’air un vent mauvais qui a été balayé ce dimanche 11 janvier 2015 et qui a fait qu’à nouveau, j’étais fier de ma France.

S’il vous plaît : ne recommencez pas !

JCC

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - Tolérance

commentaires

alain l. 23/01/2015 14:26

Tout à fait d'accord avec vous Jean-Charles pour cet article ... Un petit lapsus ortografus au passage ;-) : " S’il vous plaît : ne recommencer pas !"

c@t
alain l.

Jean-Charles 24/01/2015 08:32

Erreur corrigée !
Merci Alain.

Hébergé par Overblog