Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Monde : 80% des visites sur le « Dark Web » seraient liées à la pédophilie

On l’appelle, le « Deep Net », le « Dark Net » ou bien encore le « Dark Web ». En Français « l’Internet profond » ou le « Web Caché ». Cet « autre » Internet vient d’être mis dans la lumière par le 31ème congrès du « Chaos Computer Club », convention annuelle de hackers qui s’est terminée fin décembre à Hambourg (Allemagne).

En effet, un groupe de chercheurs de l’université de Portsmouth (Angleterre) a présenté les conclusions déroutantes d’une étude de six mois sur l’usage des services cachés via un logiciel (que je nommerais pas) qui permet au visiteur de surfer sur le net en toute tranquillité, rigoureusement intraçable, sans laisser nulle part son adresse IP. Les sites visités ne sont bien entendu jamais référencés dans les moteurs de recherche (Google ou Yahoo par exemple).

L’étude dresse un sombre portrait de cet Internet souterrain : la catégorie consacrée à la drogue et aux marchés de contrebande représente l’essentiel des sites dissimulés sous la protection de ce logiciel, mais l’audience qu’ils génèrent serait minuscule comparée à celles des sites pédophiles.

En effet, le trafic le plus important concernerait les sites d'abus d'enfants. Plus de quatre visites sur cinq sur le « web caché » seraient consacrées aux sites pédophiles

Les statistiques inquiétantes découvertes par ces chercheurs suscitent des doutes. Pourtant, même les plus ardents défenseurs du « web caché » se sont déclarés inquiet lors de ce congrès.

Voici donc une nouvelle entrave aux droits des enfants sur Internet où les pédophiles peuvent agir en toute impunité.

JCC

(Source : 3C)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - lutte contre la pédophilie, Dangers d'Internet

commentaires

Hébergé par Overblog