Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Monde : les enfants nouvelles cibles des géants d’Internet

Lundi, le géant de l’Internet « Google » a lancé « YouTube Kids ». Il s’agit d’une application gratuite de vidéo en ligne, séparée du « YouTube » traditionnel et entièrement pensée pour les enfants tant dans le contenu que dans le contenant. Selon Google, cette application « vise essentiellement deux choses : réduire le risque d’être exposé à du contenu peu recommandable pour les jeunes et contrôler le temps passé à regarder des vidéos en ligne ».

Dans cette nouvelle application tout aurait été pensé en fonction des enfants. Ils trouveront surtout du contenu américain, notamment de « National Geographic Kids » ou encore de « Thomas & Friends ». Ils pourront aussi faire des recherches par sujet, mais « pas n’importe lesquels ». Il y aura également des restrictions et un contrôle parental.

Une autre forme de contrôle s’exercera dans la durée d’utilisation. En effet, les parents pourront déterminer le laps de temps pendant lequel ils souhaitent que leurs enfants utilisent la plateforme. Après cette durée, l’application se verrouillera et il faudra entrer un mot de passe pour la réactiver.

Mais sous ces intentions consensuelles, il semble bien que les enfants soient le nouveau marché à conquérir. Google se positionne ainsi sur les nouveaux besoins de nos têtes blondes et leur permettre ainsi de consommer des contenus médias au gré de leurs désirs.

Là où le bât blesse, c’est que cette application gratuite sera financée par la publicité accentuant ainsi le rôle prescripteur des enfants. Les annonceurs se frottent déjà les mains car une telle application a de quoi séduire. Elle leur permettra en effet de diffuser des campagnes publicitaires auprès d'une audience très ciblée. Ils savent tous qu’avant l’âge de 12 ans, un enfant aura vu près de 100 000 spots publicitaires !

Pour l’instant cette application ne concerne que le marché américain mais elle devrait débarquer en France dans les prochaines semaines.

D’autres géants du net se lancent également sur ce créneau juteux : « Twitter » vient tout juste de lancer « Vine Kids » et « Facebook » serait aussi en train de travailler à une version pour enfance.

Par ailleurs, cela fait sept ans que « Dailymotion », le concurrent français de « YouTube », a développé son portail pour les enfants, « Dailymotion kids ». En 2014 en France, la troisième vidéo la plus regardée sur Internet était d'ailleurs une compilation d'une heure de « Petit ours brun », derrière les vidéos des humoristes « Norman et Cyprien ». Les dessins animés étaient en 2014 le troisième genre le plus regardé sur les appareils mobiles.

Une fois de plus la vigilance et la prévoyance des parents devra être à son maximum concernant l'absorption des messages publicitaires qui seront diffusés en préambule des contenus auxquels les enfants auront accès à travers ces applications.

JCC

(Sources : Médiamétrie et Google)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - médias

commentaires

Hébergé par Overblog