Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Nigéria : qui se préoccupe du sort des 276 écolières enlevées il y a presque un an ?

Dans un monde où les choses vont très vite, où une actualité en chasse une autre et où le présent fuit sans cesse, il n’y a plus grand monde pour se préoccuper du sort des 276 jeunes filles enlevées par la secte islamiste « Boko Haram » il y a 300 jours maintenant. Lauréate du prix Nobel de la paix en 2014, Malala Yousafzai est venu rappeler au monde de ne pas les oublier.

Dans un discours, tenu à Londres (Angleterre) dimanche dernier, elle a exhorté les dirigeants nigérians et la communauté internationale à faire beaucoup plus pour résoudre cette crise. Elle a rappelé que « si ces filles étaient des enfants de parents politiquement ou financièrement puissants, beaucoup plus serait fait pour les libérer ». « Malheureusement elles sont issues d'une zone pauvre du nord-est du Nigeria et peu de choses ont changé depuis qu'elles ont été enlevées » a-t-elle rajouté.

Pour rappel, le groupe extrémiste islamiste « Boko Haram » a enlevé 276 écolières d'une école dans le nord du Nigeria en avril dernier, déclenchant l'indignation mondiale. A l’époque une mobilisation sans précédent avait eu lieu, notamment sur les réseaux sociaux. Elle s’était fortement exprimée à travers la campagne « #BringBackOurGirls » (Voir article précédent). Bien que quelques filles aient réussi à s’échapper lors de l'enlèvement, la grande majorité des écolières est toujours portée disparue.

Ce triste anniversaire coïncide avec les prochaines élections présidentielles nigérianes, qui sont de plus en plus menacés par « Boko Haram ». Pour preuve, le gouvernement vient d’annoncer qu’il allait retarder les élections en raison de l'instabilité dans la partie nord-est du pays (zone contrôlée par la secte islamiste).

JCC

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - enfants face à la guerre

commentaires

Hébergé par Overblog