Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Angleterre : la pédophilie au cœur du pouvoir

L'affaire est une bombe à retardement à l'approche des élections législatives de mai prochain en Grande-Bretagne. Elle a été révélée en 2012, dans un pays déjà sous le choc des enquêtes sur les crimes sexuels de deux vedettes de la BBC, le défunt Jimmy Savile et l'artiste australien Rolf Harris. Un élu travailliste avait alors pris la parole à Westminster pour dénoncer l'existence pendant des décennies d'un réseau pédophile mêlant des députés et des membres du gouvernement.

Par la suite, Scotland Yard avait annoncé avoir lancé une enquête sur ces accusations, mais aussi sur le meurtre éventuel de trois garçons dans le cadre de ce réseau pédophile impliquant des personnalités des milieux politiques, judiciaires, économiques ou militaires.

L'an dernier, le ministère de l’intérieur a de son côté admis que 114 documents relatifs à ces accusations avaient disparu, relançant les spéculations sur une volonté d'enterrer l'affaire au plus haut sommet de l'État. N'ayant plus d'autres choix que de réagir, le gouvernement a donc lancé deux enquêtes : l'une sur les crimes supposés, l'autre sur la manière dont la police et la justice ont traité l'affaire.

Pour être sûr que l’affaire ne soit pas à nouveau étouffée, la justice anglaise a fait appel à une juge de étrangère pour s’attaquer l’élite anglaise, l’un des milieux les plus solidaires et fermés au monde.

C’est donc à Lowell Goddard que va revenir cette tâche impossible, la première juge de la haute cour de Nouvelle-Zélande. Elle va devoir enquêter sur un grand réseau de pédophiles qui sévissait à Westminster. Le très digne parlement était le centre d’un vaste complot d’hommes qui ont violé et agressé des jeunes garçons dans les années 1970 et 1980. Les faits restent nébuleux, mais les accusations visent des députés, des ministres, des avocats, des juges, des militaires, des membres des services secrets.

Hier, c’est une nouvelle affaire qui a été révélée dans un rapport accablant qui a levé le voile sur les violences sexuelles subies par des milliers d’adolescentes et d’adolescents dans la région d’Oxford.

Pour finir, la presse anglaise a révélé que l’ancienne chef du gouvernement, Margaret Thatcher (1979-1990), avait été personnellement informée du fait que la police enquêtait sur des accusations de pédophilie impliquant des députés et des hauts responsables politiques dans les années 1970-1990. La presse s'appuie notamment sur une lettre non datée et classée « secret », qui prévenait explicitement Madame Thatcher que l'attribution en 1988 du titre de chevalier au député Cyril Smith, était une erreur alors qu’il était explicitement accusé de pédophilie.

JCC

(Source : Daily Mail)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - lutte contre la pédophilie

commentaires

Hébergé par Overblog