Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

France : le PDG d’Air France remet en cause l’interdiction du travail des enfants

C’est un discours qui a fait l’effet d’une bombe au sein de l’entreprise Air-France mais aussi auprès de l’ensemble des défenseurs des droits de l’enfant.

Dans une réunion tenue au cours d’une rencontre patronale, Le PDG de la compagnie aérienne, Alexandre de Juniac, est revenu notamment sur le travail des enfants, dont l'interdiction n'est pas si évidente, selon lui. « C'est quoi l'âge d'un enfant, de nos jours ? Est-ce que c'est 16, 18 ou 20 ans ? On pense à donner le droit de vote à des enfants qui ont 16 ans ? Est-ce que ce sont des enfants, je ne sais plus... Est-ce qu'il faut les faire travailler, ne pas travailler ? Pas sûr. ». Dans ce discours, il a également remis en cause les 35 heures et le fait de fixer un âge pour le départ à la retraite.

C’est donc sans la moindre gêne que ce Monsieur revient sur un sujet que l’on pensait impossible à remettre en cause : l’interdiction du travail des enfants. Mais manifestement, pour ce PDG et son auditoire de patrons aucun sujet n’est tabou. Silence de l'Etat qui pourtant détient encore près de 16% du capital de la compagnie.

Comme l’indique Mediapart, qui a révélé l’affaire : « dommage qu’il n’y ait plus de mines en France, on pourrait remettre les petits de cinq ans à pousser les chariots ».

Et il est bon de rappeler à ces patrons que la loi française, comme la convention internationale des droits de l'enfant, stipulent « qu'un enfant s'entend de tout être humain âgé de moins de dix-huit ans ».

La semaine dernière, les membres du comité de nomination d’Air France ont proposé de reconduire Alexandre de Juniac à la tête de la compagnie...

JCC

(Source : Mediapart)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - travail des enfants

commentaires

Hébergé par Overblog