Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Italie : plus de 50 enfants tués dans un nouveau naufrage en méditerranée

Il y a quelques jours, après le naufrage d’un bateau transportant des migrants vers l’Italie et qui a fait plus de 400 victimes dont de nombreux enfants, je me demandais combien faudra-t-il encore de morts pour que les autorités européennes et le monde se mobilisent enfin ?

Je me demandais combien de temps allons-nous encore supporter l’insupportable ? Combien de temps allons-nous regarder cela sans réagir ? Et quelques jours plus tard, dans la nuit de samedi à dimanche un nouveau naufrage a tué plus de 800 hommes, femmes et enfants au large de la Libye.

A qui la faute ? Aux désordres du monde bien sûr qui jettent sur les routes des populations entières fuyant la guerre, les persécutions ou la faim. Aux passeurs ensuite qui exploitent sans vergogne la détresse des migrants. A l’Europe enfin qui se barricade, sous la pression d’opinions publiques recroquevillées sur leur égoïsme et un rejet des étrangers mortifère.

L'Europe ne pourra jamais être une forteresse. C’est contraire à son histoire, à sa géographie, à ses valeurs. Elle doit agir pour éviter de nouvelles tragédies en méditerranée.

Certes, l’Union européenne n’est pas la seule responsable, mais c’est la seule institution qui a les moyens d’intervenir en travaillant en amont à la résolution des conflits que fuient les migrants, en répartissant mieux l’asile et l’accueil entre ses pays membres, en portant secours aux naufragés. A condition d’en faire une priorité, un enjeu de civilisation et de s’en donner les moyens.

L'Union européenne a décidé de tenir demain un sommet extraordinaire pour répondre en urgence au drame des migrants en Méditerranée. Il était temps ...

Il aura donc fallu 1 600 morts, survenus depuis le début de l'année 2015, pour qu’enfin le monde politique réagisse. Triste constat…

JCC

(Source : HCR)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - immigration

commentaires

Marcel 06/05/2015 09:29

Merci pour cet article. Je me demande également ce que devienne les enfants une fois parvenus sur Lampedusa. Qui les prend en charge ? Quelle est la situation de ces petits au niveau sanitaire, éducation, ... ? Quelles sont les ONG sur place ? L'UNICEF peut-être ?
Merci de votre réponse

Hébergé par Overblog