Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Singapour : en prison à 17 ans pour avoir fait une vidéo sur l’ancien dirigeant du pays

Un jeune Singapourien de 17 ans, Amos Yee, a été arrêté pour avoir critiqué l’héritage de l’ancien Premier ministre mort à 91 ans, dans une vidéo postée sur YouTube.

Cet adolescent est une petite star de YouTube à Singapour. Il poste généralement des vidéos sur des sujets allant des jeux vidéo à l’absence de droits des homosexuels dans la ville-Etat.

Mais il a franchi une sorte de « ligne rouge » en s’en prenant, en termes jugés irrespectueux, à l’ancien dirigeant en pleine période de deuil national. Amos Yee savait qu’il prenait des risques puisqu’il y fait lui-même allusion dans sa vidéo, se disant prêt à affronter des poursuites judiciaires si le gouvernement le souhaite. Il risque trois ans de prison.

A Singapour, on ne plaisante pas avec la mémoire du « père de la nation », Lee Kwan Yew.

Même si le climat politique est moins autoritaire qu’à l’époque du leader décédé, Singapour reste gouverné avec des règles strictes. Il n’y a toujours pas eu d’alternance, et c’est le fils de Lee Kwan Yew qui est aujourd’hui Premier ministre.

Les jeunes d’aujourd’hui sont plus critiques à l’égard de cet héritage que la génération de leurs parents sortie de la pauvreté. Dans sa vidéo, Amos Yee dénonce les inégalités sociales record, graphique à l’appui, et la persistance de poches de pauvreté.

JCC

(Source : Rue 89)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - droit à l'expression

commentaires

Hébergé par Overblog