Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

France : aucun responsable dans la mort des deux adolescents  Zyed et Bouna

Les deux policiers Sébastien G. et Stéphanie K. accusés de non-assistance à personne en danger dans l'affaire « Zyed et Bouna », ont été relaxés hier par le Tribunal de Rennes. Pour rappel, les deux adolescents étaient morts électrocutés dans un transformateur électrique à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) après une course-poursuite avec la police. Leur mort tragique avait déclenché une vague de protestations en 2005 contre la violence policière. Dix ans plus tard, les policiers ont été jugés...et relaxés.

Et pourtant, cette soirée du 27 octobre 2005 a causé le malheur de deux jeunes garçons, et un autre grièvement blessé. Les deux policiers poursuivaient les trois jeunes adolescents, voyant qu'ils se dirigeaient vers le site EDF interdit au public, et étant conscient du danger qu’ils encourraient, ils ne les ont pas aidé à éviter le piège mortel dans lequel ils s'engouffraient. Ils n'ont pas non plus appelé les services d'urgences, au lieu de cela l’un des policiers a simplement prononcé ces quelques mots sur la radio de la police : « s'ils rentrent sur le site EDF, je ne donne pas cher de leur peau ».

Il n’y aura donc pas de condamnation dans l’affaire de la mort de Zyed et Bouna.

L'association « SOS Racisme » regrette, sur son site Internet, « qu'en dix ans d'enquête et de procédure, il est des questions qui n'auront jamais pu être posées dans notre pays ». Elle veut néanmoins penser que les choses puissent changer, et termine en s'adressant au pouvoir politique : « Il est de la responsabilité du gouvernement de lancer enfin une réflexion sereine sur un fonctionnement des forces de l'ordre dans les quartiers populaires. Au-delà de sa traduction judiciaire, la justice, c'est aussi la justice dans le traitement des populations, quelles que soient leur couleur de peau, leurs origines, leur origine sociale ».

On ne peut que souscrire à cette démarche.

JCC

(Sources : France Inter et SOS Racisme)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - justice

commentaires

Hébergé par Overblog