Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Burkina Faso : le mariage forcé des enfants, un phénomène grandissant

Le phénomène des mariages forcés et/ou précoces reste une réelle préoccupation au Burkina Faso et particulièrement dans la région des Hauts-Bassins. Les chiffres, fournis par services de l’Action sociale, indiquent qu’en 2014, ce sont 116 cas de mariages forcés et 413 cas de conflits conjugaux qui ont été enregistrés. Les chiffres du premier semestre de 2015 sont aussi alarmants. La direction provinciale de l’Action sociale et de la solidarité nationale du Houet a déjà répertorié 48 cas de mariages forcés. Le phénomène prend donc une envergure inquiétante.

Les causes du mariage forcé/précoce sont surtout liées à la pauvreté et à des coutumes encore bien enracinées.

Aujourd'hui dans le monde, 700 millions de femmes ont été mariées avant l’âge de 18 ans et 150 millions de garçons. Un enfant sur trois vit en Inde, deuxième pays le plus peuplé de la planète. En pourcentage de la population, les cinq pays les plus touchés sont le Niger, le Tchad et la République centrafricaine, le Bangladesh et le Mali. La tendance générale est à la baisse, surtout en ce qui concerne les enfants de moins de 15 ans.

Ce n’est pas le cas du Burkina Faso. C’est pourquoi, le gouvernement Burkinabé, avec le soutien de l’UNICEF, a initié une campagne de plaidoyer et de sensibilisation afin de venir à bout du phénomène.

JCC

(Source : Le Faso.net)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - mariages forcés

commentaires

Hébergé par Overblog