Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Gambie : le pays interdit l’excision des fillettes

La Gambie vient d’interdire les mutilations sexuelles. L’annonce qui a été faite fin novembre a pris aussitôt effet. Ce petit Etat anglophone enclavé en partie dans le territoire du Sénégal devient ainsi le 21ème pays du continent africain à mettre au ban cette pratique rituelle.

L’UNICEF classait jusqu'alors la Gambie parmi les dix pays du monde, tous africains, où les mutilations génitales féminines (FGM) sont le plus pratiquées. Dans ce petit pays où les exécutions capitales sont légions, où les opposants sont systématiquement emprisonnés, où les journalistes disparaissent mystérieusement, l’UNICEF estime que les trois quarts des femmes ont subi une excision.

L’excision est désormais hors la loi. Celui que ses voisins sénégalais appellent « le fou de Kanilai » s’est donc subitement transformé en « protecteur des fillettes », lui qui souhaite entre-autre la mort des homosexuels.

Il n’empêche, il s’agit d’une avancée importante pour les droits des enfants. Mais si les législations évoluent, les coutumes, elles, restent plus difficiles et bien plus longues à faire évoluer.

Mais, toujours selon l’UNICEF, dans plus de la moitié des 29 pays où les mutilations génitales et l'excision sont concentrées, les filles d'aujourd'hui risquent moins d'être excisées que l’était leur mère.

Pourtant certains pays refusent de légiférer sur ces horribles pratiques : en Somalie, en Guinée, à Djibouti et en Égypte, les mutilations génitales et l'excision sont quasiment universelles. Dans ces pays, près de neuf femmes et filles sur dix ont ainsi été excisées dans le groupe des 15 à 49 ans.

Les données publiées par l’UNICEF montrent que malgré un recul des excisions en Afrique plus de 3 millions de filles sont toujours exposées au risque parfois mortel de subir une telle violence. Sans compter les 125 millions de femmes et de filles qui sont aujourd’hui condamnées à vivre avec cette mutilation.

JCC

(Source : UNICEF)

Voir la page consacrée à ce sujet sur http://www.droitsenfant.fr/excision.htm

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - mutilations généitales, santé, Situation des filles

commentaires

Hébergé par Overblog