Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Syrie, Irak : les enfants soldats de plus en plus nombreux

J’ai déjà évoqué sur ce blog la situation des enfants soldats de Daech (Etat Islamique) en Syrie et en Irak. Ces gosses, appelés par l’organisation « les lionceaux du Califat » sont de plus en plus nombreux. L’Etat Islamique (EI) en aurait recruté plus de 1 100 depuis le début de l'année, et plus de 50 auraient été tués.

La semaine dernière l’organisation terroriste a fait un pas de plus dans l’horreur en publiant une nouvelle vidéo montrant six enfants soldats exécuter des membres des forces de sécurité syriennes retenus en otage. Cinq sont tués par balles et un est égorgé.

Intitulée « Aux enfants des juifs », elle montre des dizaines de garçons, âgés d'environ 10 ans, étudier des textes religieux et s'exercer au combat au corps à corps. Six d'entre eux sont choisis par leur instructeur pour « envoyer un message » aux opposants de l'EI, en exécutant des membres des forces de sécurité syriennes prisonniers du groupe qui sévit depuis 2013 en Syrie, pays ravagé par la guerre.

Chacun des garçons est montré ensuite courant à travers une forteresse en ruines, sur fond de musique dramatique, jusqu'à trouver un prisonnier. Chaque prisonnier indique son nom, sa date de naissance et explique son rôle dans les forces de sécurité syrienne, puis il est abattu.

Responsable d'atrocités et accusé de crimes contre l'Humanité, l'EI a diffusé de multiples vidéos d'exécution par des méthodes barbares depuis qu'il a pris le contrôle de larges pans de territoire en Syrie et en Irak voisin, sur lesquels il a proclamé un « Califat »(*).

Ces vidéos insoutenables sont devenues sa principale arme de propagande et font passer deux messages : humilier leurs ennemis, en montrant que leurs enfants sont plus forts qu’eux, qu’ils sont capables de les tuer et dire que la prochaine génération de djihadistes est prête.

JCC

(*) : Un califat ou khalifat est le territoire reconnaissant l'autorité d'un calife, successeur de Mahomet, le prophète de l'Islam, dans l'exercice politique du pouvoir. De nombreux mouvements jihadistes et extrémistes ont pour projet politique la restauration du califat et utilisent la violence pour y parvenir. C’est le cas par exemple de Daech en Irak et en Syrie, de Boko Haram au Nigéria ou encore d’Al-Qaïda.

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat -

commentaires

Hébergé par Overblog