Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

France : l'Education nationale a laissé enseigner le professeur pédophile

Le professeur, mis en examen cette semaine dans l'Essonne pour agression sexuelle d'un mineur de 15 ans, avait déjà été condamné pour des faits similaires en Angleterre. Et l'Education nationale le savait, mais n'a rien fait.

Cet homme de 55 ans, professeur de maths au collège Blaise Pascal de Villemoisson-sur-Orge (Essonne) a également été inculpé pour « détention d'images pédopornographiques ». Il a été placé en détention provisoire.

L'homme avait déjà été condamné par un tribunal britannique en 2006 pour « relations sexuelles avec un enfant à partir d'une position de confiance et pour voyeurisme » à 15 mois d'emprisonnement, condamnation versée à son dossier professionnel.

Une commission paritaire académique réunie en formation disciplinaire en mars 2007 avait conclu à l'unanimité de ses 35 membres « à l'absence de sanctions ayant constaté que la matérialité des faits reprochés était sujette à caution et que le doute devait lui profiter ». Pour la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, il est « insupportable que ce professeur avait été autorisé à continuer d'enseigner ».

Depuis l'affaire de Villefontaine, où un directeur d'école mis en examen au printemps dernier pour viols d'une partie de ses élèves alors qu'il avait été condamné pour recel d'images pédopornographiques en 2008, l'Éducation nationale s'est engagée à passer au peigne fin le casier judiciaire de ses agents.

Un projet de loi en cours d'examen au Parlement doit garantir que toutes les affaires mettant en cause ses personnels dans des affaires de pédophilie « soient transmises en temps utile » pour que des sanctions disciplinaires puissent être prises.

Il serait plus que temps d’accélérer les procédures…

JCC

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - lutte contre la pédophilie

commentaires

Hébergé par Overblog