Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Iran : les fillettes sont mariées de force dès l’âge de 9 ans

Le Comité des Droits de l'Enfant des Nations Unies (CRC) a procédé à l'examen des lois concernant les mariages précoces dans quatorze pays. Il a remis son rapport le 4 février dernier. Dans ce texte, les experts s'alarment de la législation en Iran qui légitime le viol conjugal, la peine de mort et la torture des mineurs. Les experts dénoncent la discrimination dans les Codes pénal et civil du régime iranien qui fixent l'âge de la responsabilité pénale à 15 ans pour les garçons mais à 13 ans pour les filles.

Le comité déplore que toujours davantage de petites fille en Iran, de 9 ans ou moins, continuent à être mariées de force et que, de la sorte, soient permis des rapports sexuels avec des filles aussi jeunes que 9 années lunaires, soit 8 ans et neuf mois du calendrier solaire.

Selon la vision des islamistes en Iran, les petites filles deviennent des femmes à l'âge de neuf ans et l'État organise même des cérémonies dans les écoles pour marquer leur entrée dans « l'âge des devoirs ».

Par ailleurs, le Code civil en Iran tolère sévices et violences sexuelles en obligeant les très jeunes épouses à se soumettre, en tout temps et tout lieu, aux demandes de leurs maris. Selon l'ONG « Supporting Children's Rights » (SCR), 43.459 filles de moins de 15 ans en 2009 et 716 fillettes âgées de moins de 10 ans ont été données en mariage en 2010 en Iran.

Pour les défenseurs des droits de l’enfant, il s'agit de pédophilie légalisée.

De son côté, le Zimbabwe ouvre la voie au changement en interdisant le mariage des mineurs et déclare inconstitutionnels les mariages précoces déjà prononcés.

L’UNICEF, estime que le nombre de mariages forcés risquait de passer de 125 millions à 310 millions en Afrique d'ici 2050, si aucune mesure n'était prise. La Mauritanie, le Niger, le Tchad et la Centrafrique sont les pays africains où le taux de mariages forcés est le plus élevé, tandis que le Nigeria, avec 23 millions d'enfants mariées, est le pays où elles sont les plus nombreuses.

JCC

(Sources : CRC, SCR et UNICEF)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - mariages forcés

commentaires

Hébergé par Overblog