Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Monde : 33 millions d’enfants réfugiés dans le monde en 2015

Le chiffre est effarant. Pourtant, c’est la triste réalité, révélée hier à l’occasion de la journée mondiale des réfugiés.

Selon le Haut-Commissariat de l’Onu aux Réfugiés (HCR), un nouveau « record » a été battu dans le monde en 2015 : 65,3 millions de personnes déracinées ont dû quitter leur foyer ou leur pays en raison des guerres et des persécutions.

51 % de ces réfugiés sont des enfants. Ainsi, parmi les 21,3 millions de personnes qui ont fui leur pays, la moitié a moins de 18 ans. Ils n’étaient que 41 % en 2009. Par ailleurs, de plus en plus d’enfants arrivent seuls, coupés de leur famille : le HCR a compté 98 400 enfants isolés dans les différents camps de réfugiés qu’il gère.

Par ailleurs, 3,2 millions de personnes ont demandé asile dans un pays européens. Ce chiffre précis est aussi en augmentation, notamment parce que la plupart des pays industrialisés ont durci leur législation, en matière de droit d’asile. Le HCR pointe en effet « les obstacles législatifs qui se dressent partout, y compris dans des pays qui ont longtemps été en pointe de la défense des droits fondamentaux. ».

En revanche, en 2015, 201 400 réfugiés ont regagné leur pays. La plupart étaient des Afghans (61 400), des Soudanais (39 500), des Somaliens (32 300) et des Centrafricains (21 600).

Avec 183 réfugiés pour 1 000 habitants, le Liban est le pays qui accueille le plus de réfugiés par rapport à sa population. Il est suivi par la Jordanie (87) et par la petite île de Nauru, vers laquelle l’Australie déporte les migrants qu’elle ne veut pas voir sur son sol. La France quand a elle s’est engagée à accueillir 30 000 réfugiés…

Le rapport du HCR indique également que 5,2 millions de réfugiés Palestiniens ont été enregistrés auprès de l’Office des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient. Ils sont les héritiers des 700 000 déplacés de la guerre israélo-arabe de 1948.

Enfin, a l’occasion de cette journée, le Haut-commissariat a annoncé, une réunion historique de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies sur les mouvements massifs de réfugiés et de migrants le 19 septembre. Pour le HCR, « 2016 doit être l’année d’une prise de responsabilité collective et d’actions conjointes pour mettre fin aux conflits forçant les personnes à fuir et pour aider ces millions de gens dont la vie a été détruite par la violence. ».

Souhaitons qu'à l'issue de cette réunion, de véritables mesures soient mises en place pour commencer à endiguer ce véritable drame humain.

Dernière chose : pendant le temps que vous avez pris pour lire ce billet, 120 personnes ont été déracinées...

JCC

(Source : HCR)

Pour en savoir plus voir le site du HCR

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - Enfants réfugiés, enfants face à la guerre

commentaires

Hébergé par Overblog