Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Gambie : le pays interdit le mariage des enfants

Décidemment, ce petit Etat anglophone, enclavé en partie dans le territoire du Sénégal, est un exemple pour la défense des droits des enfants. En effet, en novembre dernier, le pays avait interdit l’excision des fillettes (voir article précédent). Le 6 juillet dernier, Yahya Jammeh, le président gambien, souvent qualifié de dictateur, a décrété l'interdiction, avec effet immédiat, du mariage des enfants dans son pays, menaçant de prison ferme les fiancés et parents qui ne respecteraient pas cette décision.

Ainsi, quiconque épouse une fille n’ayant pas atteint l’âge de 18 ans fera 20 ans de prison. Les parents de la fille feront 21 ans en prison et toute personne ayant connaissance de ce mariage et ne l’ayant pas signalé aux autorités fera 10 ans de prison. L’imam et tous ceux qui dirigeront la cérémonie de mariage seront également envoyés en prison, ce pays étant de confession musulmane.

Par ailleurs, le mariage forcé était déjà illégal mais pas vraiment appliqué. Le Président gambien l’a donc interdit définitivement avec effet immédiat, qu’il concerne des mineurs ou des adultes.

Si ces dispositions sont une bonne nouvelle pour les enfants et particulièrement les fillettes, il ne faut pas oublier que le Président gambien est un autocrate, au pouvoir depuis 1994, qui conduit son pays d’une main de fer. Car en Gambie, les exécutions capitales sont légions, les opposants sont systématiquement emprisonnés et les journalistes disparaissent mystérieusement.

En janvier dernier, il avait décidé d’imposer le voile aux femmes de l’administration gambienne et avait déclaré que l’homosexualité « n’était pas humaine ».

JCC

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - mariages forcés, maltraitance

commentaires

audrey 19/07/2016 21:07

Et voilà un président africain qui après avoir pris des des mesures "humanistes" en interdisant l'excision et en sanctionnant durement les auteurs et complices de pareils horreurs va en retardant l'âge du mariage des filles enfin déclencher le processus de ralentissement des naissances dans un continent où la population double tous les vingt ans du fait de mariages de filles de 12, 14 et même 10 ans organisés par les familles;hélas, la Gambie ne pèse pas lourd mais il faut un début à tout.

Hébergé par Overblog