Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

France : l’affaire « Barbarin »   classée sans suite, un mauvais signal pour les victimes

Malgré les plaintes déposées à l’encontre de plusieurs membres de l’Eglise catholique, dont le cardinal Barbarin, le procureur de la République de Lyon a indiqué lundi que l’enquête pour « non-dénonciation » d’agressions sexuelles sur mineurs, commises par le père Preynat dans le diocèse de Lyon entre 1970 et 1991 (voir article précédent), était classée « sans suite ». Selon le procureur de la République, les infractions « n'étaient pas constituées ».

Pourtant, le parquet de Lyon a tout de même confirmé que le diocèse avait eu connaissance des agissements du père Preynat entre 2005 et 2010, une période couverte par la prescription qui est de trois ans en matière de non-dénonciation.

Pour l’association « la Parole libérée », c’est un « mauvais signal » pour les victimes car cela pourrait inciter les autorités catholiques à jouer la montre sur le mode « ne dites rien, attendez le délai de prescription ». Cette dernière a indiqué sur son site internet qu’elle envisage de déposer à l’automne une plainte en saisissant un juge d’instruction directement avec constitution de partie civile.

JCC

(Sources : France Inter, association « la Parole libérée »)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - lutte contre la pédophilie

commentaires

Hébergé par Overblog