Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

9 000 enfants issus de la communauté « Rom » vivent dans des bidonvilles , ils sont ainsi privés d'un droit fondamental : le droit à l'éducation.

Une récente étude du « Collectif pour les droits de l'enfant Rom à l'éducation » (CDERE), est sans appel : plus de la moitié des 6-18 ans ne sont pas scolarisés et c'est encore pire pour les adolescents, surtout chez les filles, où la non scolarisation dépasse les 90%. En cause, le refus des maires d'inscrire les enfants à l'école comme ce fût le cas récemment à  Saint Ouen (Seine-Saint-Denis). En effet, un enfant de 8 ans s'est vu privé de scolarité car le maire ne voulait plus « digérer toute la misère du monde ».

Pour la plupart des élus locaux, la seule solution envisagée face aux bidonvilles est l'expulsion. Ainsi, en juillet dernier, au moins 30 lieux de vie ont été expulsés avec au moins 800 enfants qui se retrouvent de fait en rupture de parcours scolaire.

C'est donc comme cela que la France se retrouve « championne d'Europe des bidonvilles ». Selon l’association « Rom Europe », les expulsions engendrent les bidonvilles.

En France, il y a donc aujourd'hui  près de 530 bidonvilles en France et des enfants qui souvent n'ont jamais mis les pieds dans ce qu'ils appellent une « vraie école ».

Pourtant, depuis 2012, une circulaire gouvernementale impose que toute évacuation de bidonville soit anticipée et accompagnée. Rarement respectée, elle l'est par exemple à Toulouse, Strasbourg ou Ivry, où les familles Roms sont relogées et les enfants scolarisés. Mais pour cela il faut du temps et des moyens, or la plupart des élus préfèrent botter en touche soutenant que la prise en charge de ces enfants est de la compétence de l'Etat.

JCC

(Sources : CDERE & Rom Europe)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - Scolarisation des enfants, droit à l'éducation

commentaires

Hébergé par Overblog