Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Diffusée ce soir à 20h45 sur France 5, dans le cadre de la collection « Le monde en face », cette  enquête bouleversante met au jour une réalité britannique méconnue et impensable  : le retrait arbitraire d’enfants à leurs parents pour répondre aux quotas d’adoption fixés par l’Etat.

En effet,  chaque année, la Grande Bretagne fixe des quotas d’enfants à retirer à leurs parents, des objectifs d’adoption. Si les comtés qui doivent appliquer cette politique n’y parviennent pas, ils subissent des sanctions financières, leur budget est révisé à la baisse.

Des agences privées, parfois cotées en bourse, sont souvent chargées de placer ces enfants et de les faire adopter. Ils sont exposés sur leurs sites, décrits par le menu, tels des biens dont on vante les qualités.

L’an passé, 7 740 enfants étaient en attente d’adoption par des couples qui peuvent dresser en ligne leur profil idéal de recherche. Ces enfants sont adoptés par des foyers aux revenus aisés. Ils sont le plus souvent retirés à des familles précaires.

Une simple suspicion de maltraitance future par les services sociaux des comtés suffit pour perdre définitivement son enfant. En Grande Bretagne, la protection de l’enfance est désormais au service d’une vision libérale qui considère que les couples désargentés ou les mères célibataires ne peuvent pas être de bons parents.

Ce scandale au cœur de l’Europe des droits de l’enfant ne traverse pas les frontières britanniques. La loi impose le silence aux parents et aux journalistes qui ne peuvent raconter leur drame sous peine de condamnations judiciaires. Ils n’ont même pas le droit de citer les prénoms des enfants qui leur ont été volés.

Documentaire édifiant.

JCC

(Source : France 5 – photo : Dream Way Productions)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - adoption, documentaire

commentaires

Milley 18/11/2016 11:50

Reportage édifiant...Merci pour votre blog, le droit de l'enfance est l'affaire de tous

Hébergé par Overblog