Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Incroyable régression en Russie, où un texte de loi visant à dépénaliser les violences domestiques a été adopté en première lecture par le parlement du pays. Le texte souhaite « Préserver la tradition de l’autorité parentale ».

368 parlementaires sur 370 ont validé ce texte, tandis qu’un seul a voté contre et un dernier s’est abstenu. La loi a pour but de supprimer du Code pénal les charges portant sur les violences domestiques, mais également conjugales. Ce texte protège alors les hommes, chefs de famille, leur donnant un pouvoir quasi sans limites sur leurs femmes et leurs enfants.

Autrement dit, les plaintes déposées pour ce type de violences ne seront reçues qu’en cas de récidive et la victime ne sera pas défendue. Les coups subis relèveront d’une simple amende et des poursuites ne seront engagées que si les coups se répètent plusieurs fois dans l’année.

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, ce texte donne le droit aux parents de battre leurs enfants.

Déjà, les statistiques sont préoccupantes puisqu’en Russie 40 % des crimes violents sont commis dans le cercle familial, tandis que 36 000 femmes sont battues chaque jour et 26 000 enfants sont victimes d’agression par leurs parents chaque année (source gouvernementale).

Alors que dans certains pays, les droits des femmes et des enfants évoluent, la régression est bel est bien en marche en Russie.

JCC

(Sources : TerraFemina – Citizenpost)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - maltraitance

commentaires

Paul Mugisho 28/01/2017 10:43

La manière de critiquer les nouvelles mesures Russe par vous me semblent très tranchées. On ne bat pas son enfant mais on l'éduque. Et Ce n'est pas par un coup de fouet qu'il pourra changer, mais si on ne fait pas attention, on risque de tomber dans les erreurs qui se passent en occident où on trouve les enfants qui battent leur parents. L'éducation a perdu son droit de cité en occident et chose grave vous dites être évolués et vous voulez à tout pris exiger les autres sociétés à suivre votre model qui a prouvé ses échecs ! Les violences domestiques sont à bannir , à punir et à effacer de nos jours et pour toujours, mais les enfants doivent être éduqués, et corrigés s'il le faut. Actuellement les enfants vous dictent les consignes de vie en société. Combien de personnes du troisième âge sont délaissées par leur propres enfants? Vous dites être évolués, mais c'est une blague! Repensez vos manières et méthodes d'éducation. On ne doit pas violenter un enfant ou un adulte pour n'importe quelle raison, c'est inadmissible pour une société qui raisonne encore, mais ne pas éduquer son enfant parce qu'on craint les représailles de la justice et la police, c'est échoué dans sa mission parentale. Chez-vous en occident il n'y a plus d'autorité religieuse, plus d'autorité scolaire et familiale, dites moi, quelle société aviez-vous façonné en multipliant des lois dites " évolunistes" ?

Hébergé par Overblog