Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Les Etats-Unis nous ont habitués au meilleur comme au pire. Et là, le proviseur d’un lycée du Texas atteint les sommets du ridicule ! Il est probable que s’il volait, il serait chef d’escadrille … Il a en effet rendu obligatoire un « stage de pauvreté » pour initier ses élèves, venus d’un milieu privilégié, à la vie d’un pauvre. Et il semblerait que jouer à être pauvre sous couvert de bonnes intentions, ce serait la dernière mode aux Etats-Unis.

Ainsi ces stages consistent à se relooker avec des « vêtements de pauvre » puis de passer 48 heures sans se laver ni se changer. Et le comble c’est que ces ados,  accompagnés par une mère d'élève, vont dormir dans la rue. Comme des SDF… ou presque.

C’est un reportage du magazine « Envoyé spécial » sur France 2 qui a dévoilé cette pratique. Le reportage montre que les jeunes vont dormir, au chaud dans leur sac de couchage,  sur une pelouse mais qui est protégée par des grillages car, selon l’accompagnatrice, « le quartier n'est pas sûr, explique l'accompagnatrice » ! 

À la manière d’un jeu, ce genre de stages nous semble naturellement quelque chose d’inouï, mais cela traduit bien la manière de vivre et de penser d’une partie des Américains ignorant totalement la dure réalité des gens en difficulté.

JCC

(Source : France 2)
 

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - pauvreté, discrimination

commentaires

Hébergé par Overblog