Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

« Je m’appelle Myriam, j’ai treize ans. J’ai grandi à Jabal Saydé, le quartier d’Alep où je suis née. Un quartier qui n’existe plus. »

De novembre 2011 à décembre 2016, Myriam tient son journal intime, comme toutes les petites filles du monde. Sauf que c’est au cœur de la guerre qu’elle grandit.

Au fil du temps, Myriam raconte l'évolution de son quotidien, avec ses mots d'enfant, mais parfois aussi d'adultes : tirs, bombes, sniper, kalachnikov, douchka, mortier. Elle tente de comprendre en vain les événements, malgré la volonté de sa mère de la protéger elle et sa petite soeur, Joëlle. La jeune fille de 13 ans n'évoquera la guerre qu'à la libération d'Alep, lorsqu'elle peut enfin retourner dans son quartier de Jabal Saydé, mais où il ne reste plus rien de sa vie d'avant : «  C’est là pour la première fois que j’ai compris ce que signifiait la guerre. La guerre, c’était mon enfance détruite sous ces ruines (...) ».

Des mots sans apprêt, entre innocence et tragédie. Un récit universel et bouleversant, témoignage unique d’une enfance brisée et des ravages que fait la guerre sur les enfants

JCC

(Source : éditions Fayard)

« Le Journal de Myriam » de Philippe Lobjois et  Myriam Rawick paru aux éditions Fayard
 

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - Livres, enfants face à la guerre

commentaires

Hébergé par Overblog