Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Afrique du Sud : Soweto se souvient

Ce seize juin était un jour férié en Afrique du Sud, c’était le « Youth Day » (la journée de la jeunesse). Elle vise à commémorer la mort des centaines de jeunes écoliers qui sont tombés sous les balles de la police de l’apartheid le 16 Juin 1976 à Soweto mais aussi dans d’autres townships durant près d’une semaine. Ils protestaient contre la décision d’imposer l’Afrikaans, la langue de l’oppresseur, dans les écoles du pays.

La communauté internationale, indignée, avait fermement condamnée la répression, ce qui avait correspondu au début de l’isolement du régime raciste de l’Afrique du Sud sur la scène internationale.

Le « Youth Day » a revêtu cette fois une signification toute particulière en raison des spéculations sur la santé de Nelson Mandela, affaibli par une infection pulmonaire récurrente.

C’était aussi l’occasion de célébrer Hector Pietersen, le premier adolescent tué en cette journée de révolte. Ce 16 juin 1976, avec des milliers d'autres écoliers, Hector Pieterson descend dans les larges avenues de Soweto dessinées pour faciliter l'intervention de l'armée. Il avait treize ans. Foudroyé par une balle. Il est mort. Son frère, déchiré de douleur, l'emporte dans ses bras. Un reporter-photographe saisit l'instant. Hector devient alors, avec Nelson Mandela, le symbole de la lutte contre l’apartheid.

JCC

(Photo : Sam Nzima)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - Racisme

commentaires

Hébergé par Overblog