Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

enfants_prison_bolivie.jpgEn Bolivie, plus de 1 600 enfants n'ont d'autre solution que d'accompagner leurs parents enfermés dans des prisons pour adultes surpeuplées et vétustes, où ils côtoient voleurs, meurtriers et trafiquants de drogue.

 

Les enfants sont en prison parce qu'ils n'ont personne pour s'occuper d'eux. Certains sont orphelins et dans la plupart des cas les mères sont aussi en prison.


L’exemple de la prison de San Pedro est parlant. Véritable village clos au centre de La Paz où s'entassent près de 1 600 détenus (pour 400 places), quelque 160 enfants vivent au milieu des prisonniers.

Les prisonniers, condamnés pour la plupart pour trafic de drogue, tente de mener tant bien que mal leur rôle de parent, rendu très ardu par un environnement violent où consommation d'alcool et de drogue rythment le quotidien.

Les enfants vivent en effet soumis à une pression psychologique constante et à un climat d'agressivité. Vivre dans un tel lieu est donc un véritable traumatisme Par ailleurs, les enfants assimilent des codes relationnels violents dans ces établissements régis par la loi du plus fort où tout s'achète et se vend.

Cette situation a conduit certains parents à interdire à leur progéniture de quitter leur cellule, les contraignant ainsi à un double enfermement.

L'après-midi, les enfants âgés de plus de six ans ont tout de même le droit de sortir pour gagner les bancs de l'école publique voisine.


En Bolivie, la loi autorise la présence d'enfants dans les établissements pénitentiaires jusqu'à l'âge de six ans, mais il n'est pas rare d'y croiser des enfants plus vieux, voire des adolescents jusqu'à 18 ans.

JCC


(Source : Nord Litoral)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - monde

commentaires

cfpe 15/10/2012 12:11


Je ne comprends toujours pas pourquoi cette situation perdure. Trop peu d epersonnes sont au courant de ce qui se passe. Merci à vous d'avoir mis en lumière ce pays encore touché par la misère.

Hébergé par Overblog