Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

newton_fusillade.jpgC’est sans doute l'un des pires crimes jamais commis dans un établissement scolaire aux Etats-Unis. Cela c’est passé à Newtown, une petite ville de l'Etat du Connecticut, au nord-est des Etats-Unis.


Un jeune homme de 20 ans, après avoir tué sa mère, s’est rendu dans l’école primaire Sandy Hookun peu après 9h30 hier. Il portait deux pistolets et s'est concentré sur deux salles de classe, où il a froidement abattu 20 enfants de cinq à 10 ans et six adultes. Il a ensuite retourné l’arme contre lui. Parmi les six adultes, on compte la  directrice et la psychologue de l'école.

 

Le président Barack Obama a appelé à prendre des « actions significatives »  pour empêcher à l'avenir des fusillades comme celle qui a coûté la vie à une trentaine de personnes. «  La majorité de ceux qui sont morts aujourd'hui étaient des enfants, de magnifiques enfants âgés de cinq à dix ans »  a affirmé le président américain, qui a dit avoir « le cœur brisé » et a essuyé une larme après une très longue pause pendant laquelle il a visiblement essayé de se maîtriser.


Ce drame s'ajoute à plusieurs autres qui ont défrayé la chronique ces derniers mois, dont celle survenue en juillet dans un cinéma du Colorado, où 12 personnes ont été tuées lors de la première du nouveau film de « Batman ». Quelques semaines après la tuerie survenue dans un cinéma du Colorado, un ancien soldat avait tué 6 personnes dans un temple sikh du Wisconsin. La fusillade de Newtown est également une des plus graves ayant jamais touché un établissement scolaire. A Columbine, en avril 1999, deux adolescents avaient ouvert le feu dans leur lycée, tuant 12 élèves et un enseignant avant de se suicider. En avril 2007, un étudiant de 23 ans avait tué 32 personnes avant de se donner la mort sur le campus de Virginia Tech.


Les armes à feu ont tué 31.000 personnes aux Etats-Unis en 2009, dernière année pour laquelle des chiffres officiels sont disponibles. Parmi ces morts, plus de 18.000 sont des suicides. Chiffres effarants qui ne semblent pas remettre en cause le 2ème amendement qui autorise n’importe qui à posséder une arme. Combien faudra-il encore de morts ?


JCC

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - divers

commentaires

Hébergé par Overblog