Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

ecole en bateauLe fondateur de l'Ecole en bateau, Léonide Kameneff, a été condamné, hier, à douze ans de réclusion criminelle par la cour d'assises des mineurs de Paris, qui l'a reconnu coupable de viols, tentative de viol et d'agressions sexuelles de cinq enfants dans les années 1980 et 1990 (voir article précédent).


Le parquet avait requis dix à douze ans de réclusion contre l'instigateur de ce projet pédagogique alternatif, âgé de 76 ans, qui avait présenté dans la matinée ses « excuses à ceux à qui [il a] fait du mal ». Deux ex-équipiers ont été condamnés respectivement à six ans de prison et à cinq ans avec sursis. Un troisième, ancien élève de l'école, âgé de 17 ans au moment des faits, a été acquitté.


« L’attirance pédophile de Léonide Kameneff était bien antérieure à l’Ecole en bateau et aux événements de mai 1968 », a conclu la cour d’assises dans ses motivations et dez rajouter : « Les viols et les agressions sexuelles commis sur de très jeunes garçons pendant plus de vingt ans ne s’inscrivent nullement dans le contexte d’une époque prétendument permissive, mais bien dans le cadre d’une sexualité déviante ».


L’ancien psychothérapeute s’était retranché pendant une bonne partie du procès derrière l’idéologie libertaire des années 1960-70 pour justifier ses actes et a toujours récusé fermement le terme de « pédophilie ».


Pour celles et ceux qui m’ont posé la question ce type de crime (viol sur mineur) sont prescrits 20 ans après la majorité de la victime ce qui signifie qu’une plainte peut-être déposée jusqu’à ses 38 ans.


JCC

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - lutte contre la pédophilie

commentaires

Hébergé par Overblog