Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

A 27 ans, Gabriel est un homme à la dérive, rongé par un mal intérieur que ses proches ne comprennent pas. C'est que Gabriel a un (douloureux) secret. À 12 ans, il a été contraint à une relation amoureuse et sexuelle avec un prêtre, le directeur de son école religieuse. Quinze ans plus tard, Gabriel achète une arme et s'installe dans un petit hôtel proche du pensionnat dont le père André Vincey est toujours le directeur, un prêtre charismatique et généreux, mais aussi pervers et pédophile. Commence alors l'affrontement entre la victime et son bourreau. Entre un homme seul et une institution, l'Église, prête à tout pour que le silence recouvre la honte.


Le « silence des Églises » s'attelle donc à un sujet lourd et douloureux, la pédophilie au sein du clergé. À la fois pudique et engagé, ce téléfilm inspiré de faits réels a été écrit à partir de témoignages de victimes, ce qui lui donne toute sa force. Évitant l'écueil du manichéisme, il montre l'étendue des dégâts, mais aussi l'ambiguïté des relations entre victime et prédateur. Il est servi par des comédiens d'une grande justesse, Robin Renucci, Robinson Stévenin et Florian Vigilante en tête.


Le « silence des Églises », ce soir10 avril sur France 2 à 20 h 45. De Edwin Baily et Thierry Debroux. Avec Robin Renucci (père André Vincey), Robinson Stévenin (Gabriel Goffin adulte), Florian Vigilante (Gabriel Goffin, enfant), Astrid Whettnall (Sophie Goffin, la mère). La diffusion sera suivie d'un débat « Église : le poids du silence » animé par Benoît Duquesne à 22 h 25.


Voir la bande annonce :

 

 


 

(Source : France 2)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - lutte contre la pédophilie

commentaires

Hébergé par Overblog