Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

mineurs isolesL'Italie renvoie de manière sommaire des mineurs migrants non accompagnés et des demandeurs d'asile adultes vers la Grèce, où ils subissent les dysfonctionnements du système d'asile et des conditions de détention abusives. C’est ce que dénonce l’ONH « Human Rights Watch »(HRW) dans un rapport publié cette semaine. Les passagers clandestins à bord des ferrys provenant de Grèce, parmi lesquels figurent des enfants dès 13 ans, sont renvoyés par les autorités italiennes dans les heures qui suivent leur découverte, sans prise en compte adéquate des besoins spécifiques des mineurs, ou de la volonté de ces personnes de demander l'asile.


Le rapport de 45 pages, intitulé « Turned Away: Summary Returns of Unaccompanied Migrant Children and Adult Asylum Seekers from Italy to Greece » (« Renvoyés : retours sommaires de mineurs migrants non accompagnés et de demandeurs d'asile adultes de l'Italie vers la Grèce »), des manquements qui constituent une violation des obligations légales de l'Italie.


Selon l’ONG, tous les ans, des centaines de personnes mettent leur vie en péril en se cachant dans ou sous des camions et des voitures à bord des ferrys qui traversent l'Adriatique. Bien trop souvent, l'Italie les renvoie directement en Grèce, malgré la situation et le traitement épouvantables qui les attendent là-bas.


Pourtant, le droit italien ainsi que le droit international interdisent le renvoi de mineurs non accompagnés sans processus préalable permettant de déterminer que cette décision respecte leur  intérêt supérieur. Human Rights Watch a pourtant rencontré treize enfants âgés de 13 à 17 ans qui avaient fait l'objet d'un retour sommaire vers la Grèce. Aucun d'entre eux n'avait eu accès à un tuteur ou aux services sociaux, comme l'exigent le droit italien et le droit international.


Human Rights Watch recommande de changer un certain nombre de points des procédures suivies par le gouvernement italien, notamment :
- Suspendre immédiatement les renvois sommaires de migrants vers la Grèce ;
- Permettre aux personnes qui atteignent l'Italie et qui affirment être des mineurs non accompagnés de rester dans le pays et de bénéficier des protections spécifiques garanties par le droit italien, sans exception aucune, dans l'attente d'un examen approprié  permettant de déterminer leur âge ;
- Examiner convenablement le cas des adultes afin d'identifier les personnes particulièrement vulnérables et celles qui souhaitent demander l'asile, ou présentent d'autres besoins de protection ;
- Garantir le plein accès à tous les arrivants aux organisations non-gouvernementales, afin qu'elles puissent fournir une aide juridique et humanitaire ;
- Veiller à ce que toutes les compagnies maritimes transmettent aux commandants de bord des directives claires sur la manière d'assurer un traitement humain et sans danger des clandestins quand ils sont découverts à bord et au cours des voyages de retour vers la Grèce.


JCC


Voir le rapport (en langue anglaise)

 

(Source : HRW)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - mineurs isolés

commentaires

Hébergé par Overblog