Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

famineJe reviens régulièrement sur ce blog sur la situation des enfants du SAHEL. Chaque fois les chiffres augmentent et prennent des proportions invraisemblables. A l’heure où nous sommes capables d’injecter plus de 100 milliards d’euros dans les banques espagnoles, nous sommes incapables, faute de volonté politique, d’aider les 19 millions de personnes qui subissent une crise alimentaire dans la bande sahélienne.


Rappelez-vous : les personnes touchées étaient entre cinq et sept millions en décembre, treize millions en mars et seize millions en avril. Si rien n’est fait, le pic devrait être atteint cet été juste avant les récoltes. Les organisations humanitaires et l’UNICEF ne cessent de tirer la sonnette d’alarme. Elles se heurtent à une indifférence générale. Les promesses ne sont pas tenues, l’appel de fonds lancé par l’UNICEF n’est aujourd’hui couvert qu’à 40%.


Les enfants sont les plus vulnérables car, sans prise en charge médicalisée, le taux de mortalité est élevé. Les pays les plus touchés sont le Nigéria, le Mali, le Tchad et le Burkina Faso. D’autre part, le choléra fait son apparition au Nigéria et au Niger et pourrait bien s’étendre, à l’occasion de la saison des pluies, aux autres pays.


L’UNICEF  appelle une fois de plus à des mesures d’urgence pour sauver des vies dans ces pays où les questions alimentaires deviennent chroniques. Une conférence internationale devrait être organisée en début d’année prochaine.


En attentant, les « tweets » des grands de ce monde font la Une pendant qu’on laisse mourir des milliers d’enfants en Afrique…


JCC


(source : UNICEF)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - malnutrition

commentaires

Hébergé par Overblog