Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

France : « Thigh gap », la nouvelle mode dangereuse des adolescentes

Depuis quelques jours, l’expression « Tigh gap » (littéralement « écart entre les cuisses » en français), envahit la toile. Ce phénomène qui touche principalement les adolescentes en quête de maigreur les poussent a creuser l'écart entre les cuisses. Cette « mode » venue des Etats-Unis a trouvé un large écho sur les réseaux sociaux, forums et blogs, des espaces où les adolescentes postent leurs témoignages et photos de leur corps pour récolter les avis des internautes.

Pieds joints, les genoux ne doivent pas non plus se toucher, pour faire partie de cette caste très fermée. Selon les spécialistes, pour parvenir à ce résultat, il faudrait perdre entre 20 et 25 kg, soit être en véritable état de privation nutritive, avec tous les risques pour la santé que cela comporte.

Et c’est ce qui inquiète aujourd’hui, parents, éducateurs et professionnels de santé car le phénomène prend de l’ampleur et ne touche pas seulement les jeunes filles anorexiques.

Car là où le bât blesse, c'est que cet écart entre les cuisses n'est pas forcément la conséquence d'une perte de poids drastique : il s'agit avant tout d'une question de morphologie. Ossature, répartition de la masse adipeuse et musculature peuvent être responsables du « Thigh-Gap », sans qu'il y ait forcément une corrélation avec l'anorexie. Les filles cherchent donc parfois à atteindre l'impossible, à leurs risques et périls.

Pour y remédier, il n'y a pas 36 solutions : il faut sensibiliser et surtout, informer correctement les jeunes filles concernées.

JCC

(Source : France Info)

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - santé

commentaires

incontinence pharmacie 19/08/2014 12:17

Cette pratique est très dangereuse. Les parents doivent faire attention à ce que leur fille ne sombre pas là dedans... Les risques sont considérables et les conséquences sur la santé sont désastreuses. Il faut comprendre d'où vient le mal être de ces jeunes filles adeptes du thigh gap !

Hébergé par Overblog