Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités des droits de l'enfant

Sénégal : le fléau des enfants travailleurs

Au Sénégal, beaucoup d’enfants travailleurs (5 à 14 ans), qui ont tous l’âge d’aller à l’école pour apprendre et se préparer à leur future vie de citoyen actif, ont tous abandonné l’école, d’autres n’ont jamais fréquenté l’école. Ces enfants travailleurs sont généralement des enfants qui ont abandonné l’école, souvent pour nourrir leurs familles ou parce que le système les a rejetés.

Dans ce pays, plus d’un enfant sur quatre âgé de 7 à 14 ans (25,5%) abandonne le système scolaire du fait de son insertion professionnelle précoce dans le marché du travail. Cette situation est plus récurrente en milieu urbain (27,2%) et à Dakar en particulier (28,7%). La pauvreté, les difficultés d’insertion résidentielle et socioprofessionnelle des migrants en milieu urbain et les réponses adoptées par les populations pour faire face à cette situation de précarité explique sans doute la fréquence des abandons scolaires en milieu urbain.

Au Sénégal, le travail des enfants ressort d’une longue tradition socio-éducative. Elle était conçue comme une initiation, une façon de vivre. Mais, c’est sans compter avec la montée de la pauvreté et les politiques désastreuses d’ajustement structurel. Pour survivre, les familles n’ont d’autres recours que d’envoyer leur enfant au travail. Ces enfants sont domestiques, marchands ambulants, laveurs de voitures, cireurs de chaussures, ramasseurs de coton…

Le Sénégal a ratifié la convention N°138 de l’OIT qui interdit le travail des enfants de 15 ans et la convention des droits de l’enfant. Il est donc urgent de prendre des mesures en développant l’éducation qui est un moyen de lutte et de prévention du travail des enfants.

JCC

(Source : Senenews)

Voir les textes (convention des droits des enfants et convention n°138) sur www.droitsenfant.fr

Published by Jean-Charles Champagnat Jean-Charles Champagnat - - travail des enfants

commentaires

Hébergé par Overblog